AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « A. Symphonie K. Marshall » ▬ U.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « A. Symphonie K. Marshall » ▬ U.C   Jeu 19 Avr - 9:14



» Informations Générales «


» Feat: Hatsune Miku
» Nom: Marshall
» Prénom(s): Alice Symphonie Kaithlynn
» Surnoms: Ask
» Âge: 17 ans
» Particularité: Des cheveux bleus qui refusent de changer de couleur et cette manie de toujours les tripoter.
» Race: Mage Noir
» Statut: Rebelle

» Armes&Capacités:
Invocation d'un rocket launcher à calibre changeant : Cette capacité n'est pas vraiment « sur commande. » En fait, il n'apparaît que quand elle en a vraiment besoin -par exemple quand elle est en danger de mort- ou quand elle est énervée. Si on se fie à cette condition, on peut dire qu'il apparaît souvent. L'invoquer lui demande de dépenser beaucoup d'énergie, mais lorsqu'il est bien calibré, il cause des dégâts non négligeables. C'est son arme la plus puissante, et donc la moins évidente à contrôler.


» Description Physique «

La description physique est la représentation même de la vue, ce que l'œil perçoit. De part cette description, une première idée se fait sur la personne, bonne ou mauvaise ; vraie ou fausse.
Alors on verra en Symphonie une adolescente ans un peu grincheuse, avec ses longs cheveux de turquoise et ses yeux de la même couleur. On dira qu'elle n'est pas très sociable, qu'elle a une attitude à mi-chemin entre hautaine et je-m'en-foutiste. Oui mais bon, ça c'est juste l'avis qu'on se fait. Après, rentrons un peu plus en détail.
Elle n'est pas bien grande pour son âge. D'ailleurs, on lui donne plus 16 ans plutôt que 17, ce qu'elle n'apprécie pas des masses. Pour tout vous dire, il y a pas grand chose que Symphonie apprécie des masses alors bon... Et ces cheveux bleus alors ? Non, c'est pas naturel. Vous avez déja vu des gens avec des cheveux bleus naturellement ? Les siens sont blond pâle, presque blancs, mais maintenant que le temps s'est arrêté pour elle, ils resteront turquoise. Tant mieux, vous dira-t-elle.
Après, sincèrement, elle est agréable à regarder, pour pas dire jolie. Sa peau de porcelaine –qui refuse de bronzer malgré les heures passées au soleil– se marie très bien avec le bleu de ses yeux et de ses cheveux. Pour ce qui est de son visage, il possède des traits fins, qui gardent encore quelques marques de l'enfance, sans que ça n’empiète trop. Son nez est fin et droit, ses yeux grands et ses lèvres relativement fines. Une bouche pulpeuse pleine de botox ne la tente pas, non merci.
Les expressions de son visage sont variées sans l'être. Ouais, c'est bizarre, mais laissez-moi vous expliquer. Déjà, on la verra rarement pétillante de joie et euphorique, ça c'est sûr. Il lui arrive parfois de sourire, mais c'est rare, hein. Ensuite, ce qu'on verra très souvent sur son visage, c'est cette sorte d'indifférence qui lui est propre. En bonne râleuse qui se respecte, on la verra aussi souvent contrariée ou la mine boudeuse, au choix. Quand elle est en colère, c'est pas joli à voir. Elle ressemble à une psychopathe assoiffé de sang, et le lance-roquettes qui apparaît immédiatement dans ses mains ne rassure pas plus. Je crois qu'on a fait le tour... Ah, mais si vous voulez en connaître d'autres, il suffit de la rencontrer, qu'est ce que vous voulez que je vous dise ?
On va dire qu'elle a une taille raisonnable. Elle n'est pas trop petite, mais pas énormément grande non plus.
Sa silhouette est svelte et élancée, et malgré ça, elle possède des formes là où il faut. Ses hanches sont bien dessinées, sa poitrine assez grosse et ses fesses fermes. Son teint ne change pas de son visage sur le reste de son corps : elle est et restera très pâle. Elle est aussi dotée de très longues jambes qui lui assurent une grande liberté dans ses mouvements, et ses bras bien que très fins n'en restent pas moins forts. Comment pourrait-elle soulever son énorme lance-roquettes sinon ? Elle possède de longs doigts de pianiste, aux ongles toujours parfaitement manucurés, par caprice.
Son style vestimentaire n'est pas bien compliqué. Étant d'une nature très peu frileuse, elle préfère les vêtements légers... Pour sortir, elle peut s'habiller comme elle le veut, car ses couleurs naturelles ne sont pas bien compliquées à allier avec les autres teintes. Elle privilégie le noir lorsqu'elle exerce son métier, seul chose qu'on peut voir qu'elle apprécie dans le monde, à savoir celui de tueuse à gage.

» Description Mentale - Caractère «

Symphonie. Voilà un personnage bien étrange. Elle a constamment les nerfs à fleur de peau, est susceptible comme personne d'autre sur la planète et surtout, elle ne sait pas mentir. Pas forcément parce-qu'elle ne veut pas -comme tous les enfants, elle a déjà menti des millions de fois pour des choses anodines- mais c'est surtout parce-qu'elle n'y arrive pas. Il y a des gens sur Terre -et dans le rêve- pour qui le mensonge est naturel, mais il y en a d'autres qui en sont incapables. Alice fait partie de ceux qui ne mentent pas bien. Depuis toujours, elle sait s'adapter à n'importe quelle situation, vit pour le présent et accepte toutes les extraordinaires révélations sans rechigner.
Un tempérament hyperactif en plus de tout ça. Cette pile électrique ne réfléchit jamais aux conséquences de ses actes, ce qui porte à croire qu'elle vit sans jamais penser au futur. Parfois cela peut être considéré comme une qualité, mais aussi un gros défaut. Par le passé, elle s'est beaucoup fait réprimander à cause de cette manie de toujours agir sur un coup de tête. D'ailleurs, ce trait de caractère n'a pas vraiment changé depuis cette époque, mais ses choix ont des répercussions bien plus importantes qu'autrefois. Très persévérante, Symphonie ne supporte pas de commencer une tâche sans la finir. Ne jamais abandonner, c'est quasiment un principe chez elle. Laisser tomber quelqu'un, même si elle le déteste, il ne faut même pas y penser. Elle vient en aide aux autres sans penser à autre chose, sans attendre d'être remerciée... jouer les héroïnes peut s'avérer dangereux dans son cas, sachant qu'il lui est impossible d'abandonner une idée, jusqu'au point de se faire vraiment mal. Même si elle parait froide, méfiante et sarcastique parfois, ce n'est que pour cacher une certaine timidité envers les gens qu'elle ne connaît pas. En général, elle semble joyeuse, pleine de vie et vraiment active... cependant, elle se vexe facilement. Comme beaucoup de filles, certes, mais Alice Symphonie Kaithlynn est très susceptible. Un peu trop peut-être. Elle boude régulièrement, même si elle ne l'avoue pas... trop de fierté pour ça. Aussi, la décevoir vous fait vous sentir très mal tant son regard est expressif à ce moment. En clair, elle donne l'impression d'être le genre de gamine innocente sans vraiment le faire exprès, qui semble pouvoir se briser en mille morceaux à la moindre chute.
Après, on la voit également très capricieuse, et c'est là l'un de ses principaux traits de caractère, en plus de celui de toujoues vouloir commander. Son tempérament de petite princesse ne plaît pas à tout le monde, mais c'est surtout à cause de lui qu'on s'amuse à la taquiner, ce qui l'agace fortement... ouais, on l'agace vite et pour rien, la petite.
Sinon, il faut aussi savoir qu'elle emploie ses trois prénoms au même titre... ouais, c'est pratique d'avoir plusieurs prénoms. « Symphonie » pour des raisons plus que mystérieuses, « Alice » pour les origines anglaises de sa mère et pour finir « Kaithlynn » qui était un prénom apprécié par son père. Bien que les trois prénoms soient fréquemment utilisés par son entourage, ce fut « Symphonie » qui eut le plus de succès auprès de la jeune fille. Pourquoi ? Parce que sa mère l'appelait « Alice » et son père « Kaithlynn » alors pour ne pas faire de jaloux, la miss utilise le dernier. Pour utiliser les trois en même temps, on prend l'initiale de chacun, ce qui donne « Ask » et puis voilà.
Une dernière chose. S'il y a bien un talent qu'elle cache, ce sera sans nulle doute sa voix. Une voix cristalline, belle à crever et envoutante. Elle ne la contrôle pas, la laisse aller et n'aime pas l'exposer en public. C'est un secret qu'elle garde en souvenir de ses parents, partis beaucoup trop tôt à son goût. Quand elle chante, ce n'est pas pour le public ni pour elle, mais pour eux. Rien que pour eux. À ce moment, on a l'impression qu'elle est revenue à cette belle époque insouciante, tout près de cette Symphonie auquel le couple tenait tant...

» Histoire «

Vous raconter l'histoire de Symphonie ? Elle n'a rien de si palpitant que ça, mais si vous insistez... Je tiens tout de même à vous prévenir, ça n'est pas une histoire joyeuse, bien au contraire.

Tout avait pourtant si bien commencé !
Non seulement ses parents s'aimaient à la folie, mais ils avaient aussi tout l'argent nécessaire pour vivre dans le luxe absolu. Deux fois.
Ce fut donc dans cet environnement qu'Alice Symphonie Kaithlynn Marshall vit le jour. Sa venue au monde était l'événement du siècle pour la famille, qui attendait avec impatience l'être qui serait plus tard l'héritier de la fortune des Marshall, qui était un empire on ne peut plus puissant bien avant avoir été repris en main par Alexander Marshall, unique héritier et père de Symphonie.

Bref, il faut savoir qu'Alice n'a pas toujours eu ce caractère de petite princesse qu'on lui connaît. Peut-être un peu dans le fond, mais toujours est-il que petite, la fillette respirait la joie de vivre et la soif de connaissances. On la voyait courir comme une folle, se faire tout plein d'amis chaque fois qu'elle passait quelque part et sauter dans les bras de ses parents quand ils rentraient du travail. Elle était leur seule enfant, et ils comptaient bien la chérir jusqu'au dernier souffle. Ah, si seulement ils avaient su que ce jour allait arriver plus tôt qu'ils ne l'avaient pensé jusqu'alors.

Très vite, les Marshall découvrirent un talent chez leur fillette: le chant. Une voix cristalline capable d'apaiser bon nombre de mœurs, calmer même les plus grosses peines. On ne lui donna pas de cours, et on se rendit également que Symphonie ne chantait que pour les plus privilégiés dans son cœur... très peu nombreux d'ailleurs. À part ses parents et son majordome, on n'en voyait que deux ou trois autres de plus.
Le reste de la famille Marshall –parents, frères et sœurs de son père– n'appréciaient pas cette fillette à la chevelure blond platine, pétillante de vie et affreusement insolente. Le mariage d'Alexander et de Holly –les parents de Symphonie– était illégitime. Cette enfant l'était donc aussi. Malgré cela, il y avait longtemps qu'Alexander était à la tête de l'empire Marshall et ça, personne ne pouvait s'y opposer.

Symphonie avait 6 ans quand c'est arrivé. De quoi ? De l'accident. Ce jour-là, son père s'était libéré pour venir la chercher à l'école. Vous devez vous douter qu'elle était toute excitée, car ce n'est pas tous les jours que Papa a l'occasion de se libérer pour venir à l'école ! Alors en sortant, il l'avait emmenée manger une glace et sur la route pour rentrer à la maison, le portable d'Alexander avait sonné. Quelques hochements de tête, une expression surprise et angoissée... Symphonie était trop petite pour comprendre, ce jour-là. Trop subitement pour elle, son père l'avait raccompagnée à la maison, confiée aux soins des nourrices après un bref entretien et était parti. Kaithlynn n'avait rien compris du tout, mais avait pris sur elle; comme son père lui avait toujours appris.
Trois jours plus tard, Alexander revint enfin à la maison. Sa fille lui avait sauté dessus, et il l'avait serrée dans ses bras si fort qu'elle savait qu'il allait mal.

▬ Qu'est ce qu'il y a, Papa ? Où est Maman ? lui avait-elle demandé.
▬ Kaithlynn, ma chérie... Maman est... Maman est partie en voyage, avait-il répondu en esquissant un sourire atrocement triste.
▬ Ah bon ? C'est bien alors ! Quand reviendra-t-elle ?
▬ Ma petite princesse... Maman ne reviendra jamais. Elle ne reviendra plus jamais...

Alors il l'avait prise dans ses bras, plus meurtri que jamais. Elle n'avait pas compris sur le coup, et ce fut bien des années plus tard qu'elle comprit que sa mère était morte.
Un accident, paraît-il. Une voiture l'aurait renversée alors qu'elle traversait la route en bonne et due forme. Beaucoup y crurent, mais pas Alexander. Et Symphonie partagea son avis lorsqu'elle fut en âge de comprendre la situation.

Six ans avaient passé déjà, depuis ce jour. En six ans, elle avait eu le temps de mûrir, et entretenait avec son père une relation des plus positives. Il était un homme qu'elle admirait énormément, et Alexander tenait à sa fille comme à la prunelle de ses yeux.
Symphonie avait changé de caractère à ce moment. Passant de la gamine insouciante à la gosse capricieuse, anarchiste et au-dessus de tous. Il n'y avait qu'avec son père qu'elle savait se comporter naturellement, en fait. Pour lui, elle était son trésor, et pour elle, il était la seule raison de rester en vie. Vous l'aurez compris, Alice s'était mise à haïr le monde, sans aucune exception mis à part Alexander Marshall.
Ensuite, vers quatorze ans, les gens virent un changement radical chez l'héritière des Marshall. Un soir, elle avait donné deux post-it à son père, l'un rose, l'autre turquoise. « Tu préfères lequel, Papa ? » « Le turquoise, ma chérie. » Le lendemain, Symphonie avait les cheveux bleus. Sa grand-mère avait aussitôt appelé son fils, et ce soir-là, le père et la fille avaient bien ri. Une semaine plus tard, Alexander avaient teint ses cheveux en rouge. Nouveau coup de fil de la vieille, nouvelle soirée joyeuse. En fait, les Marshall venaient de créer leur petit monde à eux, sans pour autant quitter le monde réel.

Mais comme le bonnheur n'arrive jamais tous seul, {U.C}


» In Real Life «

» Comment tu t'appelles ? Yên, hé ouais il gère mon prénom. D:
» Tu es né quand ? On veux te souhaiter un Bon Annif' ! Le 23 Janvier 1997 ! \o/
» Comment t'es arrivé(e) chez les nous ? Partenariat je crois.
» T'en penses quoi, de notre forum ? Contexte super inspirant. o:
» Ça fait longtemps que tu fais du RP ? Un peu plus d'un an maintenant.

» Code: Validé by Lily



Revenir en haut Aller en bas
H. Alice Jefferson
Angel of Illusions
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 20
Localisation : Quelque part où tu n'es pas ~

「Informations」
Âge: 17
Capacités:
Autres Informations:

MessageSujet: Re: « A. Symphonie K. Marshall » ▬ U.C   Sam 15 Sep - 1:30


    Bonjour/bonsoir. Je viens te prévenir que nous te laissons deux semaines pour finir ta présentation, sans quoi nous te supprimerons. Ce serait triste alors qu'il ne te reste que ton histoire. Enfin ... Bonne continuation, en espérant te revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice G. Rainsworth
Coeur du Fushigi Yume
♥ Coeur du Fushigi Yume ♥
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 20/09/2011

「Informations」
Âge: 15
Capacités:
Autres Informations:

MessageSujet: Re: « A. Symphonie K. Marshall » ▬ U.C   Lun 1 Oct - 6:10

Le délai de présentation est largement dépassé mais bon, c'est la rentrée, le forum a été un peu abandonné, tu as donc jusqu'au 20 octobre pour achever ta présentation. Après quoi tu seras... heuweu... supprimée.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigi-yume.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « A. Symphonie K. Marshall » ▬ U.C   

Revenir en haut Aller en bas
 
« A. Symphonie K. Marshall » ▬ U.C
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Les Lyonnais" d'Olivier Marshall 2011
» Centurion, le nouveau film de Neil Marshall
» Recherche d'une peinture de Ken Marshall
» castlevania symphonie of the night
» La Symphonie des Siècles - Elizabeth Haydon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fushigi Yume :: 「Administration」 :: 「Character」Présentations-
Sauter vers: