AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Emilie Donovan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naren A. Riley

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 27/05/2012

「Informations」
Âge: 19 ans
Capacités:
Autres Informations:

MessageSujet: Emilie Donovan   Lun 28 Mai - 3:59


Emilie "Mimi" Donovan


    Âge : 16 ans
    Sexe : Féminin
    Particularité : Quand on la regarde bien, on voit une légère brume autour d’elle, elle est immatérielle et personne ne peut donc la toucher. Elle a aussi de grandes ailes de chauves-souris dans le dos qu’elle peut rétracter à volonté
    Race : Esprit
    Statut : Partisan



    D'où vient votre avatar ? Remilia Scarlett, de Touhou



Descriptions


    > Description Physique : Mimi n’est pas un Esprit comme les autres, mais elle se fond dans la masse. Dotée d’une beauté que l’on dit souvent « mignonne », mais sans plus, elle passe inaperçue, en tout cas quand on ne la regarde pas de trop près. Et quand on ne remarque pas qu’elle flotte à quelques centimètres du sol. Parce que oui, les pieds de Mimi ne touchent pas la terre. En tout cas, elle ne s’y est jamais essayée. C’est comme si la gravité n’avait aucun effet sur elle. Pratique, n’est ce pas ? Même si au bout du compte, on s’y habitude. Tout comme la brume qu’elle contrôle à volonté, qui est toujours par volute autour d’elle. Si elle le souhaite, elle peut en faire un véritable brouillard, mais qu’elle ne contrôle que autour d’elle et à quelques mètres. En revanche, elle ne peut la faire disparaitre entièrement. Il en restera toujours une trace, ce qui peut parfois lui donner l’apparence d’un fantôme.

    La demoiselle passe vraiment inaperçue du fait de sa taille. Du haut de son mètre trente en effet, qui croirait qu’elle a 16 ans ? Pourtant c’est bien le cas. Heureusement, ses formes lui rajoutent quand même quelques années. Faut bien rattraper sa taille ridicule, non ? Même si con coté féminin lui importe peu. Il faut avouer que Mimi n’est pas très féminisée. Sans doute une des raisons qui l’a fait devenir ce qu’elle est… Bref, pour comprendre pourquoi nous pouvons parler que Mimi n’est pas très féminisée, nous pouvons tout d’abord parler de ses cheveux. Enfin, si cheveux est le bon terme pour décrire cette touffe hirsute qui se dresse au sommet de son crâne. Tantôt bleus, tantôt blanc, on ne sait jamais de quel couleur ils vont être, en fonction de la luminosité. Elle a tendance aussi à les laisser partir dans tout les sens. Bien sûr, tous les matins, elle pensera à leur donner un p’tit coup de brosse, mais elle ne passera jamais, comme certaines filles, des heures devant un miroir pour se pomponner. A moins d’une circonstance exceptionnelle, évidemment. Parce qu’Emilie restera malgré tout une fille. D’ailleurs, cela se voit par les habits qu’elle porte.

    Avant, elle ne le pouvait pas, et du coup à présent, elle peut mettre ce qu’elle veut. Avant, elle essayait toujours de se fondre dans la masse, d’être comme tout le monde. Alors elle mettait les mêmes habits que ses camarades de classes. Mais aujourd’hui, ce temps est révolu. Alors elle se promène avec des robes, des foulards, des bracelets… qu’elle peut choisir selon sa mode et sans plus se soucier des autres. Par contre, ses habits resteront malgré tout – vestige de l’Autrefois – de couleurs noirs. Ou éventuellement bleus, ou rouges. Rouge, comme la couleur de ses yeux. Rouge ou bordeaux, tout dépend une fois de plus de la luminosité. Parlons maintenant de sa dernière… particularité : ses ailes. Ailes dont elle n’a jamais appris à s’en servir, d’ailleurs. Elle n’en a de toute manière pas besoin, avec sa capacité de se téléporter ! Elle sait simplement que ses ailes sont comme dotées d’une énergie, d’une volonté propre, et qu’elle peut les faire rapetisser ou grandir à volonté. Soit pour se fondre dans la masse… Soit comme technique de défense.


    > Description Mentale : Le maitre-mot de Mimi commence par la même lettre. La mélancolie. Elle essaie souvent de s’imaginer comment peut être une vie normale. Etre une fille normale. Elle l’était, avant. Mais ces camarades avaient décidés pour elle, qu’elle ne l’était pas. Simplement à cause de ses yeux et de ses dents un peu trop pointues. Très fragile, elle n’arrive pas á arrêter de ressasser le passé, même si le présent est bien agréable que ce dernier. Elle ne peut s’empêcher de repenser à ses neuf frères et sœurs, de se demander s’ils vont bien, s’ils pensent un minimum à elle. Ce qui, en gros, la fait bien plus souffrir qu’elle ne le mérite. Donc, en un sens, de ce côté-là, elle est un peu maso sur les bords.

    Mais d’un autre côté, Mimi est une fille douce, qui ne ferait pas de mal à une mouche – de toute manière, même si elle le voulait, elle ne pourrait pas : rappelez-vous qu’elle est immatérielle. Ça va dans un sens comme dans l’autre. Elle ne peut pas vous toucher, mais vous ne pouvez pas la toucher non plus. D’après elle, c’est la meilleure chose qu’il lui soit arrivé. Que les autres ne puissent plus la toucher ! Mais c’est génial ! Bon, elle était un peu morte du coup, et elle avait cette Brume qui la suivait comme son ombre… mais avec le temps, c’était devenue une amie. Sa seule amie, d’ailleurs. Si c’est pas malheureux ? Mais Mimi n’aime pas vraiment le contact avec les autres hommes. Elle en a une peur atroce. Elle craint que ça ne recommence si elle revient vers les hommes. Alors, le plus souvent, elle s’isole dans la forêt. La forêt est son amie, elle ne lui as jamais fait une critique. Alors elle ne se mélange parmi ses « semblables » que quand elle y ait obligée.

    Personne n’a jamais essayé de la comprendre, avant, a part ses frères et sœurs. Mais même s’ils le voulaient, au bout de quelques années elle ne laissait plus personne s’approcher de son cœur. Elle voulait éviter de souffrir, mais elle n’y a jamais réussi. Son esprit était bien trop faible et influençable pour cela. Si ses yeux avaient été de couleurs normales, si ses dents avaient été un peu moins pointues, alors tout se serait déroulé différemment. Elle aurait pu développer sa gentillesse, sa sensibilité, sa douceur, sa bonne humeur et son humour comme toute personne. Mais ses camarades n’ont rien laissé. A cause d’eux, toutes ses qualités se sont envolées pour ne laisser qu’un désespoir sans nom et une sensation de solitude qui lui écrasait la poitrine à chaque instant. Aujourd’hui, elle essaie de se reconstruire… A l’écart.





Histoire


    >Histoire : Emilie Donovan, couramment appelée Mimi, est née dans une famille aux moyens modestes. Très modestes, même, pour ne pas dire pauvre. Mise au monde un vendredi 13, elle semblait prédestinée. D’ailleurs, toute la famille était croyante, et accueillit le nouveau-né avec inquiétude. La venue de Mimi ne fit pas grande différence : ils comptaient déjà une dizaine de membres. Six garçons et quatre filles, cinq avec Mimi, plus les deux parents. Eux qui souhaitaient une grande famille pour les aider et les soutenir, ils étaient comblés…

    Mimi ne se distingua pas du lot. Quand ils allaient rendre visite à des amis ou de la famille, la première qu’ils virent la petite fille, ils se contentèrent de soupirer en disant « encore une ! ». Pourtant, aucun n’était vraiment malheureux. Soit, ils avaient parfois du mal à joindre les deux bouts, et ils devaient souvent se mettre au lit sans manger, mais la solidarité était le maitre-mot de leur union. Tous les enfants, malgré leurs différences d’âges, de caractères, se serraient les coudes. Kylian, Tristan, Ethan, Guillaume, Simon et Nathan protégeaient de leurs mieux Eleanore, Emma, Océane, Rose, et finalement Emilie. Chacun avait sa place dans cette petite communauté.

    Pourtant, Mimi avait des difficultés. A l’école, tout n’allait pas pour le mieux, parce que sa famille était pauvre, qu’elle y allait avec des vêtements rapiécés, mais surtout parce qu’elle avait des yeux d’une couleur que personne n’avait : d’un rouge un peu trop voyant. On la traitait de vampire, on l’injuriait, et cela ne tarda pas, on la frappa. Elle devint le souffre-douleur de sa classe…

    ~ ~ ~

    - Hey, regardez, voilà la vamp’ !
    - Allez, on va l’emmerder !
    Et aussitôt, tous les camarades de classe se regroupèrent autour de l’enfant, dont le cœur recommençait une fois de plus à battre la chamade. Ils la montraient du doigt, ricanaient. Mimi chercha une issue de secours, mais elle n’en voyait aucune. Pire, tout le monde était contre elle. Les rares qui ne prenaient pas part à son humiliation détournaient les yeux, gênés. Ses yeux, la cause de son malheur, montrait toute la frayeur, toute la peur, toute la colère qu’elle ressentait, et pourtant elle ne pouvait rien faire. Rien, à part supporter. Elle avait bien trop peur pour en parler à qui que ce soit, et surtout pas à ses parents qui avaient bien d’autres soucis à penser ni à ses frères et sœurs chez lesquels elle n’avait aucune envie de venir pleurnicher. Elle était la petite dernière, il lui fallait montrer qu’elle n’était pas aussi chochotte que ça et qu’elle pouvait se défendre toute seule. Malheureusement, ce n’était pas le cas. Et c’était loin de l’être. Elle le comprenait à chaque fois qu’elle était seule contre tous, mais cela ne la faisait pas changer d’avis.

    C’est ainsi que Mimi se renferma de plus en plus sur elle-même. Des amis, elle n’en avait pas, et même si ses frères et sœurs essayaient de comprendre, elle ne laissait personne s’approcher de la mince barrière qu’elle s’était forgée entre elle et le monde extérieur. Si cette fragile barrière disparaissait, elle savait qu’elle n’y survivrait pas. Les années passaient, et la solitude se faisait pesante pour la jeune demoiselle. A tel point qu’un jour, quand elle s’endormit, elle eut un rêve bien étrange…

    « Tout était blanc. Il n’y avait rien d’autre que moi, là-dedans. Moi… et une arcade dorée. C’était comme si le temps n’avait aucune influence. D’ailleurs, je ne sentais même pas mon corps. Quand je m’approchai du seul objet qu’il semblait y avoir, l’arcade, je vis une petite fille. Elle me tendait la main… Les larmes se mirent à couler le long de mes joues, car ses paroles m’allèrent droit au cœur. Jamais personne n’avait fait preuve d’autant de gentillesse avec moi. C’était tout ce dont je rêvais, tout ce dont j’avais jamais aspiré. Soit qu’on m’ignore, soit qu’on me parle comme à quelqu’un de normale. Car je l’étais, normale. Mais personne ne voulait le voir… Alors c’est sans hésiter que je pris sa main. Je m’attendais à ce que tout s’arrange en un coup de pouce, car c’était ce que la jeune fille m’avais promis. Mais elle ne tint pas sa promesse… Que se passe-t-il donc ? »

    Des tremblements. Tout se mit à trembler, puis à s’effondrer. L’arcade disparut, la petite fille aussi. Elle parut un instant déboussolée avant que disparaitre aux yeux de Mimi. Celle-ci prit peur, et s’effondra. Nul ne savait ce qui s’était passé. Tout ce que l’on savait, c’est que le « transfert » s’était mal passé. Et que la petite Emilie, durant tout le temps que son inconscience a duré, a revécu tout ce qu’il lui est arrivé durant toute sa vie. Et pas les choses les plus belles. Les souvenirs qui lui revenaient étaient tous ceux dont elle était la victime de ses camarades de classes. Les pires.

    Quand elle se réveilla, elle était seule. Elle était allongée. Enfin… pas vraiment. Elle était en position allongée, mais elle flottait. Elle commença par prendre peur. Puis, comme a son habitude, elle analysa les lieux. Elle ne reconnaissait rien.

    « Ce dont je suis sûre à présent, c’est que je suis morte en passant du monde réel à celui-ci. Ce dont je suis aussi sûre, c’est qu’ici, ils ne me feront plus de mal… »



Pouvoirs, capacités & Armes


    > Pouvoirs & Capacités :
    • Télékinésie
    • Téléportation
    • Passe-muraille


    > Armes :
    • //
    • //



En dehors du Rp


    > Prénom/pseudo : Kimi / Mimi
    > Comment as tu connu le forum ? Grâce à la fonda
    > Comment trouves-tu le forum ? Génial *-* - comme d'habitude x)-
    > As-tu trouvé le Code? validé par Alice


Dernière édition par Emilie Donovan le Mer 30 Mai - 5:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice G. Rainsworth
Coeur du Fushigi Yume
♥ Coeur du Fushigi Yume ♥
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 20/09/2011

「Informations」
Âge: 15
Capacités:
Autres Informations:

MessageSujet: Re: Emilie Donovan   Lun 28 Mai - 4:08

    Bienvenue sur le forum, KiMimi =)
    Le code est validée et ta prez' est parfaite, mis à part le physique. Tu ne décris que très peu ton perso, te concentrant sur la brume et ses idéologies. Tu peux modifier un peu, s'il te plaît ?

    Bonne continuation o/

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigi-yume.forumgratuit.be
Naren A. Riley

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 27/05/2012

「Informations」
Âge: 19 ans
Capacités:
Autres Informations:

MessageSujet: Re: Emilie Donovan   Mer 30 Mai - 2:33

Bon, j'ai complètement réécris le physique. J'espère que c'est mieux ainsi ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H. Alice Jefferson
Angel of Illusions
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 19
Localisation : Quelque part où tu n'es pas ~

「Informations」
Âge: 17
Capacités:
Autres Informations:

MessageSujet: Re: Emilie Donovan   Mer 30 Mai - 5:37


    Bienvenue (avec un peu de retard mais chut ~)
    Désolée, je ne dirais rien sur le physique. J'ai un gros mal de tête donc j'ai le gout à rien lire. Désolée à toi et désolée Alice, aussi ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice G. Rainsworth
Coeur du Fushigi Yume
♥ Coeur du Fushigi Yume ♥
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 20/09/2011

「Informations」
Âge: 15
Capacités:
Autres Informations:

MessageSujet: Re: Emilie Donovan   Mer 30 Mai - 6:55

    Pour mi, tout est bon ~ bon jeu parmi nous, Emilie o/
    Hannah, lésine pas sur l'aspirine, hein '-'

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigi-yume.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emilie Donovan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emilie Donovan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bello, Antoine] Enquête sur la dispariton d'Emilie Brunet
» Emilie, ma première Pullip...
» LES HAUTS DE HURLE-VENT d'Emilie Bronte
» [Beaumont, Emilie et Bélineau, Nathalie] Imageries des bébés : Les petits des animaux
» Emilie chez Fally

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fushigi Yume :: 「Old」Archives-
Sauter vers: