AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'll kill those who come within three miles of my half-soul. That's all.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
K. & K. Fey Skywalker

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 20
Localisation : 404NOTFOUND Error error erro...

「Informations」
Âge:
Capacités:
Autres Informations:

MessageSujet: I'll kill those who come within three miles of my half-soul. That's all.   Sam 8 Sep - 7:21



» Informations Générales «


» Feat: Yagami Reina on Inazuma Eleven S2/ Matsuda Ppoiyp on UTAU
» Nom: SkyWalker [Litt. Marcheur de ciel]
» Prénom(s): Khrys Fey & Klean Fey
» Surnoms: Le monstres/ F.T. (Fey Twins)/ K&K /caca pour les moins intelligents
» Âge: 15 ans
» Particularité: Vous étiez deux jumeaux psychopathe aux cheveux méchés de blancs. Vous vous tenez tellement la main que vous avez finit par vous assembler. Alors tu es devenus schizophrène. Tu es devenus garde du corps. De n'importe qui, tant que tu es payé. Vous voyagez de villes en villes, vous savez tous, vous êtes informateurs.
» Race: Vampire
» Statut: Vous vous en fichez royalement, vous n'êtes que ce que l'on vous dit d'être.

» Armes&Capacités:
Echange ta place avec quelqu'un/quelque chose :: D'une seule pensée, tu intervertit ta place avec une autre chose/personne.
Une force sur-humaine
Tu reste armé d'un trident rétractable glissé contre ta cuisse.


» Description Physique «

Vous êtes deux mais pourtant, vous n'êtes qu'un. Difficilement explicable. Vous êtes deux jumeaux, un garçon et une fille, pourtant ceci aurait dut être impossible. Mais vous existez. Vous êtes là, tout les deux, debout, mains dans la main. Toi, la fille, tu as au moins une tête de moins que ton frère; pourtant, tu n'es pas petite, c'est lui qui est grand. Tout les deux, vous avez des cheveux volant au vent, d'une couleur aussi bleu, aussi pure, aussi absorbante que le ciel traversé de deux nuages blancs; parce que vous deux, vous avez chacun deux mèches blanches. Toi, la petite soeur, elles sont de chaque côtés de ta tête, leur racine fixé derrière tes oreilles; toi, le grand frère, une de ces mèches est à gauche de ton visage, et la seconde de l'autre côté, commençant pourtant plus bas que l'autre, bien trop basse pour être symétrique. Tes cheveux sont ébouriffés, coupés à la nuque, alors que ceux de ta soeur, bien lisses, lui arrivent en dessous des épaules; des cheveux volant au gré du vent, indomptables. Indomptable, tout comme vos corps, svelte et élancé, souples et musclé, aux mensurations parfaites. Toi, le grand frère, sans gras en trop, tu as des épaules plus larges que ton bassin, tout juste pour ne pas paraître trop musclé; mais c'est tout juste si tu ne l'est pas. Toi, la petite soeur, ton corps est horriblement sans défaut. Une taille étroite, un bassin assez large, une poitrine proéminente, des jambes et des bras fins et longs. A vous deux, vous auriez pus être parfait. Seulement, vous ne les montez jamais, vos corps. Vous les gardez pour vous, seulement vous, que ce soit vous deux ensemble ou non. Parce qu'en fait, vous n'êtes que tout les deux dans votre monde. Vous êtes bien différant des autres et vous regardez le monde avec des yeux différant. Vos yeux. Peut-être bien la seule chose qui vous différencie, si l'on met de côté vos chromosomes sexuels. Tu as les yeux aussi bleu que tes cheveux, deux yeux aux cils noirs bien épais et longs, en forme d'amande, séducteur et innocent à la fois, alors que ton grand-frère a des yeux bordeaux, fins, étiré sur les côtés, même, lançant des regards séducteurs, méprisants et noir autour de toi. Vous êtes tout les deux différant et si semblable, pourtant. Alors que tu portes des vêtements de ville et une longue écharpe bleu, ta petite soeur préfère porter des combinaisons bicolores moulantes, mettant, sans faire trop attention, son imposante poitrine en valeur.

» Description Mentale - Caractère «

► Khrys
► Tu vois le ciel? Avec cette liberté qui te tend les bras? Moi non plus ◄

Oui, depuis bien longtemps tu es persuadée que la liberté n'existe pas. Que la vrai définition de ce mot n'a jamais été gravé, que personne ne sait encore de quoi elle résulte. Le ciel, qui te parait si grand, a longtemps été synonyme de liberté. Pourtant, maintenant, plus tu le regarde, plus tu te dis que les nuages le retiennent prisonniers. Tu as arrêté de regarder le ciel avec envie. Tu as arrêté d'être envieuse. De toute manière, qu'est-ce que tu peux vraiment avoir? Un coeur, un corps, une âme. C'est tout. Des sentiments? Tellement superficiels. Tu n'en a pas besoin, tu sais comment convaincre les gens. Avec un jolie sourire. Avec tes charmes. Avec de belles paroles. C'est ce qu'ils font tous de toute manière. Tu te contente d'être gentille avec tout le monde, tu te contente de sourire pour qu'ils soient à tes pieds. Tu es une Reine. Tu es attentionnée avec les autres, tu les aides, pour qu'ils te soient redevable. Tu décèle la vérité du mensonge, tu te sert d'eux. Tu as l'air d'une fille gentille, douce et attentionné. Tu as l'air d'une poupée, un sourire accroché aux lèvres. Pourtant, tu es obéissante. Tu fais ce que ton employeur dit. Pour gagner de l'argent. De l'argent. C'est tout ce que tu veux. puisque l'argent a l'air de régner sur le monde, tu en veux le plus possible pour vivre en paix. Puisque tu ne peux pas avoir de liberté, peux-tu avoir la paix? Une paix avec ton frère, c'est tout ce que tu désires. C'est ta raison d'être.

► Khrys
► Le monde n'a pas besoin de déchets? Ils vous détruiront. ◄

Oui, depuis bien longtemps tu es persuadé que le monde entier, qui vous a traités comme des déchets, ne mérite pas de vivre. Qu'ils ne survivent qu'en se reposant sur ceux qu'ils sous-traites, qu'ils se servent d'eux comme du bétail alors que sans vous, ils ne survivraient pas. Tu as ce mental. Tu hais tout simplement les autres. Mise à part ta soeur. Elle est ton trésor, ta raison de vivre. Tu l'aimes. Plus que tout. Tu pourrais mourir pour elle. Tu la protèges. Pourtant, face à elle tu n'es pas docile. Comme toujours, tu es toujours violent. Tu n'hésites pas à frapper quant on t'énerve. Tout le monde t'énerve, tout le monde t'ennuie. Il n'y a rien d’intéressant sur ce monde. Si tu trouves quelque chose qui éveille ta curiosité, tu la suis, tu t'en informes. Tu la harcèles. Tu sais tout. Certaines personnes viennent te demander des informations en échange d'argent. Ou alors ton service. Tu protèges les gens. Mais tu protèges ta vie et celle de ta soeur en priorité. Parce que tu es égoïstes. Parce que pendant toute ta vie, personne ne pensait à vous, alors vous ne pensez plus à eux. Vous vous moquez de ce qu'ils disent, ce qu'ils pensent. Votre opinion est la plus forte. Sinon, vous les tuez. Tu es agressif, tu fais peur. Tu es insolent. Terrifiant. Psychopathe. Rebelle. Tu restes dans ton coin, effacé, tu attend le bon moment pour frapper. Tout le monde sait où vous êtes lorsque vous cherchez du travail. Personne ne sait où vous êtes lorsqu'ils cherchent des informations. Tu disparais vite, tu fais le ménage. Tu n'es rien qu'une ombre. Une ombre meurtrière qui plane sur le monde entier.


» Histoire «

► Vous avez regardé ce paysage magnifique ensemble, pourtant il n'y avait rien dans vos regard, si ce n'est du mépris



Vous n'éprouvez rien. Vous n'êtes que des échecs. De simples poupées insignifiantes aux yeux de la société. Vous n'êtes rien. Des déchets. Seuls dans la rue, seuls face au monde. Vous êtes deux. Deux jumeaux de sexe différant. Deux jumeaux parfait. Vous vous ressemblez trait pour trait, avec vos cheveux et vos yeux bleus ciels. Vos mèches blanches. Votre peau, vos corps. Vous avez 8 ans. Vous ne savez même plus qui vous êtes. Tout ce que vous savez, c'est que vous êtes des déchets de la société, condamné à vivre dans ce monde qui ressemble à une poubelle, a la merci de n'importe quel prédateur. Vous n'avez avec vous que deux médaillons et rien d'autre. Rien. Comme vous. Vous n'êtes qu'un numéro. Un numéro inscrit dans chaque médaillon. Un numéro dans un monde de lettre, deux intrus parmi les humains. Vous ne savez pas pourquoi. Vous êtes exclu du monde pour une raison que vous ignorez. Pourtant, tout ceci vous est égal. Vous êtes plus que les autres. Exclu. Supérieur. Oui, vous êtes supérieur. Si l'on vous a rejeté, c'est parce qu'ils avaient peur de vous. Pour ce que vous êtes. Non? Mais qu'êtes-vous?

Début du XVIIe siècle. Angleterre. Vous fuyez. Vous n'avez pas le choix. De villes en villes, de quartier en quartier. Vous auriez aimé partir de Grande Bretagne, mais vous ne pouvez pas aller en France à la nage. Vous vous protégez mutuellement. Toi, la fille, toi dont les cheveux bleus commencent à pousser, toi dont les yeux sont teintés par les émotions, toi, si petite et si fragile, tu as peur. Très très peur. Qu'ils vous retrouvent. Toi et ton frère, ton frère si protecteur, si gentil, si agressif. Oui, il t'as toujours protégé des autres, avec son regard glaciale et ses mots tranchants. Il t'aime, tu le sais bien et ça te fais plaisir. Tu l'aimes en retour. Tu veux qu'il vive, alors pour ça, vous fuyez tout les deux, mains dans la mains, vers l'horizon. Vous passez votre vie à fuir. Pourquoi? Vous ne savez même pas. Vous avez juste l'impression qu'une affiche est collée dans votre dos "Tuez-nous".

Vous êtes maigre. Trop maigre. Vous faiblissez au fur et à mesure que vous fuyez. Depuis quelques mois, vos cheveux commencent à s'éclaircir. Vos peaux deviennent encore plus pâles. Et vos yeux, vos beaux yeux bleus claires si pures, sont sombres. Maculés de haine, de mépris. La race humaine est une race si méprisante. Si pitoyable. Chassant les siens pour leur propre survie, leur propre plaisir. Vous chassant, toi et ta soeur, pour une raison que vous ignorez. Peut-être qu'ils ne le savent même pas. Parce que les humains sont comme des moutons, si l'un fait quelque chose, tous le font. Une personne n'est mise à vous chasser? Alors tout les Britanniques s'y mettront. Ils vous chasseront jusqu'à la mort, ignorant votre état, vos sentiments, votre haine, votre mépris, votre pitié pour cette race d'êtres sans âmes. De simple poupées. Vous faiblissez. Vous êtes là, main dans la main. Au bord de cette falaise. La ville en bas se dessine, le soleil à l'horizon se couche. Une pure lumière rouge orangée qui inonde le monde. Qui inonde la vallée. Vous inonde. Le vent souffle, soulève vos cheveux et vos vêtements sales. Votre regard se perd dans le paysage. Un paysage merveilleux. magnifique. Pourtant, aussi fabuleux qu'il soit, votre regard est vide. Opaque. Marqué de mépris. Cet énorme mépris que vous vouez à la race humaine, prospérant en bas de la falaise. Dans cette ville qui sera bientôt détruite par les guerres que vous enclenchez et qui vous condamne. Alors vous regardez le paysage, vos visage impassibles trop maigre, vos yeux bleus reflétant la pitié, main dans la main. Comme toujours.

► Les flammes grimpaient. Les foule criait. Dos à dos, vous regardiez le ciel. Mains dans la mains. Vos yeux se sont fermés. L'histoire se gravait dans vos chairs.


Les cordes serraient bien trop vos corps. Ces derniers étaient trop fragiles. Vous sentiez vos os, vous en entendez craquer au fur et à mesure qu'ils vous serraient. Finit de fuir. C'était trop tard. Ils vous avaient attrapés, après 5 ans d'errance et de haine. De mépris. Vous êtes là, assis au sol, dos à dos. Votre sang tâche le sol. Votre bouche et vos corps. Certains de vos os sont brisés. Vous ne pouvez plus bouger. Même ton frère ne peut plus te protéger. Protéger de cette méprisable race autour de vous. Cercle de 5 mètres de rayons, vide. Des fourches dépassent de la foule d'humains beuglant. Vous ne les entendez pas. Vous ne comprenez pas. Vous vous en fichez, vous êtes presque morts. Toutes vos pensées sont dirigés vers votre âme-soeur. Est-ce qu'il va bien? Est-ce qu'elle va bien? Vous ne savez pas. Vous avez peur. Vous les haïssez. Eux et leur saletés de fourches qu'ils utilisent pour vous frapper. Eux et leur injures qui vous sont inconnus. Eux et leur chasse. Eux.

Les flammes étaient immenses. Les flammes orangés, comme ce jour sur la falaise. Il faisait nuit et les flammes étaient la seule lumière qui émanait du village. Sur la place. Tout les villageois étaient agglutinés comme des bêtes, hurlant à qui veut l'entendre des phrases incompréhensibles. Vos visages impassibles étaient tournés vers l'horizon. Vous ne sentiez plus rien. Vous ne ressentiez plus rien. Vous ne sentiez plus les flammes. Les flammes qui brûlaient votre peau. Vous ne les sentiez plus. Vous regardiez au loin, le dos bien droit, la tête haute. Vous êtes supérieur. Vous êtes au dessus des autres. Vous êtes ligotés à une croix de bois, une immense croix. Vous êtes en haut, les humains sont en bas. Vous êtes supérieurs. Vous étiez dos à dos, mais vous vous teniez les mains. L'une dans l'autre. Comme avant, comme toujours. Vous êtes ensemble. Même en train de brûler en haut d'un poteau. Vous étiez digne. Vous étiez vous.

Vous étiez Ten & Eleven

10 & 11

► La mort était si proche de vous. Cette mort qui vous menaçait depuis tellement d'années. Pourtant, ce qui vous est arrivé est bien pire que la mort. La solitude. Celle que vous n'aviez jamais connus.


Tout avait changé. Le silence régnait, vous vous trouviez dans une salle blanche immaculée. Il y avait devant vous un arche d'or. Pris de panique, vous vous étiez jetés dans les bras de l'autre. Vous étiez ensemble. Une fille, du même âge que vous environ, est apparu devant vous. Elle était belle. Très belle. Elle vous a tendus la main en vous disant les mots que vous voulez le plus entendre "Voulez-vous restez ensemble pour l'éternité?". Vous avez attrapé sa main ensemble, dans le même mouvement, dans une même faible voix, dans un même hochement de tête. Une même lueur d’espoir dans les yeux.

La pluie inonde la clairière. Le silence également. Un paysage sombre, délavé est peint devant toi. Tu es seule. Toute seule. Pour la première fois de tes souvenirs, les paumes de tes mains sont froides. Il n'y a rien pour les réchauffer. Pas de présence humaine. Les larmes coulent sur tes joues pâles. Elles se confondent avec les gouttes de pluies, tombent au sol. Les innombrables larmes du ciel tombant sur tes joues larmoyantes. Le ciel pleure avec toi. Le ciel est ton ami. Le ciel partage ta tristesse. Ta tristesse d'être seule. Alors tu avances. Tu marches. Une flaque d'eau s'est formé, tu regardes dedans. Tu es belle. Ta peau est pâle mais tu es belle. Tu as retrouvé tes formes. Tu n'es plus maigre, tu es juste comme il faut. Tes yeux ont retrouvé leur étincelle bleu. Tu te fixes. Tu pleures, tu alimentes la flaque d'eau de tes larmes. Ton frère n'est plus là. Où est-il? Tu ne sais pas. Tu pleures. Tu ouvres la bouche pour chuchoter quelque chose. Tu vois tes dents. De belles dents blanches. De belles dents. De beaux crocs pointus; aiguisés. Tu la fermes. Tu comprends petit à petit. Tu as toujours été intelligente. Tu te mords la lèvre, elle saigne. Tu passes ta langue dessus. Et tu vois tes yeux rouges écarlates.

Le temps passe. Tu sais où est ton frère. Il est dans ton corps. Avec toi. Pour l'éternité. Vous êtes ensemble. Plus que des jumeaux, plus que des clones. Une seule et même personne. Fuir vous fatigue. Fuir n'est plus quelque chose que vos connaissez. Vous avancez. Dans ce nouveau monde, celui qu'elle vous a donné. Nouvelle vie. Nouveau nom. Face au vent, vous continuerez de marcher, comme le ciel. Vous savez tout sur ce monde. Rien sur l'ancien. Vous n'avez pas d'opinion propre à vous. Vous avez finit par suivre les ordres de vos employeurs. Vous êtes devenus garde du corps. Silencieux, dangereux. Protecteur. Svelte et menaçante ombre suivant son patron, yeux rouges sanglants, arme en main. Regard terrifiant. Vous aviez décidés de vivre dans ce monde. Alors vous vivrez.

Khrys Fey & Klean Fey Skywalker


» In Real Life «

» Comment tu t'appelles ? Je m'appelle Mlle.j'aitoujoursraisonetpafdansvoggle :3 *crève*
» Tu es né quand ? On veux te souhaiter un Bon Annif' ! Un ouite ouite 8D
» Comment t'es arrivé(e) chez les nous ? Parke j'y était déjàà ~
» T'en penses quoi, de notre forum ? Qu'il est trop bieeen \o un peu vide mais bon :'3
» Ça fait longtemps que tu fais du RP ? Ui. *out* un peu plus de deux ans

» Code:




_________________



Dernière édition par K. & K. Fey Skywalker le Dim 4 Nov - 8:53, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice G. Rainsworth
Coeur du Fushigi Yume
♥ Coeur du Fushigi Yume ♥
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 20/09/2011

「Informations」
Âge: 15
Capacités:
Autres Informations:

MessageSujet: Re: I'll kill those who come within three miles of my half-soul. That's all.   Lun 1 Oct - 6:09

Le délai de présentation est largement dépassé mais bon, c'est la rentrée, le forum a été un peu abandonné, tu as donc jusqu'au 20 octobre pour achever ta présentation. Après quoi tu seras... heuweu... supprimé.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigi-yume.forumgratuit.be
K. & K. Fey Skywalker

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 20
Localisation : 404NOTFOUND Error error erro...

「Informations」
Âge:
Capacités:
Autres Informations:

MessageSujet: Re: I'll kill those who come within three miles of my half-soul. That's all.   Jeu 18 Oct - 0:27

...Comment j'ai de la chance de repasser alors OO
J'essayerais de finir avant après-demain du coup, mais comme j'dois finir un gros machin je sais pas .w. on est amie, hein, on est amie? 8D //TRAIN// Donc j'avance tout de suite x3

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megumi S. BlackStar
Reine des Ombres
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 28/09/2011

「Informations」
Âge: 17
Capacités:
Autres Informations:

MessageSujet: Re: I'll kill those who come within three miles of my half-soul. That's all.   Jeu 18 Oct - 8:14

    Uh. Tu n'avais pas vu mon message. Comme chuis gentille et que, franchement, j’ai la flemme de supprimer un si bon Rpgiste, je te laisse encore une semaine supp'.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K. & K. Fey Skywalker

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 20
Localisation : 404NOTFOUND Error error erro...

「Informations」
Âge:
Capacités:
Autres Informations:

MessageSujet: Re: I'll kill those who come within three miles of my half-soul. That's all.   Dim 4 Nov - 8:00

Finit...x'3
Auto-validation, si quelque chose ne va pas, j'peux changer Sweetie \o

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice G. Rainsworth
Coeur du Fushigi Yume
♥ Coeur du Fushigi Yume ♥
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 20/09/2011

「Informations」
Âge: 15
Capacités:
Autres Informations:

MessageSujet: Re: I'll kill those who come within three miles of my half-soul. That's all.   Dim 4 Nov - 8:07

    Je me liquéfie d'admiration *Q* MAIS COMMENT VEUX-TU QUE JE REDISE QUELQUE CHOSE LÀ-DESSUS, HEIN ?! ET MON BOULOT D'ADMIN CHIEUSE, ALORS ?! D8

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigi-yume.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'll kill those who come within three miles of my half-soul. That's all.   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'll kill those who come within three miles of my half-soul. That's all.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kill Bill Volume 1 et 2
» [JEU : Flash] KILL KENNY : sauvez le pauvre kenny [Gratuit]
» Plaisir meurtrier avec Shiri Appleby (Thrill of the Kill)
» [AKROSS Con 2010] Kill Him: A Short Detective Story
» Kill Me *****

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fushigi Yume :: 「Administration」 :: 「Character」Présentations :: 「Archives」Présentations validées-
Sauter vers: