AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 { Midnight's murder. — Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: { Midnight's murder. — Libre   Lun 28 Nov - 11:54

« Il faisait nuit noire au Fushigi Yume... quoi de plus normal après tout puisqu'il n'etait pas moins de minuit ? Sur Terre, cette heure etait plus un signe de malheur qu'autre chose, d'autant plus que les rues étaient quasiment désertes tant les habitants du Rêve craignaient le froid. Mine de rien, le temps semblait se préparer à l'hiver, et l'air de faisait de plus en plus glacé au fur et à mesure que les jours passaient. Cependant, ce n'était pas ce simple changement de température qui allait stopper les jumelles James dans leur travail, non ! Le froid, le mauvais temps... elles y étaient habituées, elles qui avaient toujours vécu en Angleterre, où les intempéries n'étaient pas bien rares. De toute manière, leur métier, si on pouvait le qualifier de tel, était plus un divertissement, une occupation. Haley et Alice James étaient respectivement sociopathe et psychopathe, donc excercer la profession de tueuses à gages connues dans le Fushigi Yume pour leur efficacité. Qui aurait pu se douter que deux innocentes -au premier abord seulement- gamines de quinze ans à peine étaient en fait des monstres assoiffe qui tuaient pour le plaisir de tuer ? Personne, bien évidemment.
Ce fut ainsi que, en ce soir de pleine lune, un cri atroce s'échappa d'une ruelle, suivi de la voix d'Haley qui lui intimait de se taire, d'abord calmement; et comme le cri persista, elle fr forcée d'hausser le ton et là... plus rien. Aucun son de s'échappait plus de la gorge de cette femme terrorisée, punie pour avoir trompé son époux. Un mari jaloux qui possédait de l'argent n'était jamais à prendre à la légère, et ce fut ainsi qu'il avait employé les services des jumelles James afin de se débarrasser de cette conjointe négligente. Qu'importe la raison, tout était bon du moment qu'elles avaient le temps de jouer avec leur proie avant de l'exécuter. C'étaient précisément ce que faisaient depuis un quart d'heure les deux blondinettes; une partie de cache-cache mortel, dans les rues de la ville... n'etait-ce pas diverissant ? Cette bonne femme était haletante, coincée dans cette ruelle déserte et incapable d'émettre la moindre plainte. Un sentiment de telle supériorité animait les jumelles qu'elles avaient toutes deux le même sourire psychotique accrochés aux lèvres, comme si elles avaient été droguées par un quelconque ingrédient qui les aurait rendues folles. Les fioles de poison cliquetaient, alignées le long de leurs ceintures respectives, et Alice se baissa à la hauteur de la femme, écroulée au sol et terrorisée comme jamais.

— C'est dommage, tu n'as pas tenu assez longtemps ! Et tu sais ce qu'on fait au gens qui ne tiennent pas assez longtemps, hm ?
— Laissez-moi p-partir... je vous en su-supplie... haleta la pauvre victime.
— Mauvaise réponse ! s'exclama joyeusement Alice. Allez, réponds à cette question maintenant: tu préfères boire du sirop ou manger des gâteaux sortis du four ?

Cette question offrait en vérité deux choix de mort: celui empoisonné par un des liquides qui pendait sinistrement à la ceinture des jumelles -et qui rappelait manifestement la couleur du sirop-, ou alors grillé par cette magnifique invention qu'était le bazooka à calibre changeant qu'Alice avait le pouvoir d'invoquer. Sachant que les deux morts étaient aussi douloureuses l'une que l'autre, il n'y avait pas tellement d'échappatoire possibles. Avant que la condamnée ne puisse répliquer quoi que ce soit, Haley demanda à Alice de terminer le travail et déclara vouloir rentrer un peu plus tôt, puisqu'elle ne se sentait pas bien. Sa jumelle acquiesça, affirma qu'elle la rejoindrait très bientôt et Haley disparut dans la nuit, laissant Alice seule avec sa victime. Depuis leur arrivée au Fushigi Yume, Haley ne protégeait plus autant sa soeur, même si elle le faisait encore beaucoup. À croire que la création de leurs pouvoirs leur avait donné à toutes les deux une meilleure confiance, un meilleur moyen de protection.
Finalement, Alice opta pour son procédé préféré: le bazooka. Pyromane depuis son transfert au Fushigi Yume, la blondinette se servait souvent de son arme favorite pour calciner ses victimes jusqu'au bout, qui étaient incapables de crier à cause de l'étrange pouvoir d'Haley qui etait de faire taire n'importe quel cri. Atout considérable quand on constatait le miter qu'elles exerçaient à deux. Le lendemain, on ne retrouverait plus que de la poussière, et le meurtre de cette femme adultère ne serait plus qu'un lointain souvenir. L'explosion fit de la lumière, beaucoup de lumière... mais Alice sortit intacte de la ruelle, malgré le fait qu'elle n'avait pas pris la peine de faire disparaitre son arme bien encombrante. Enfin, elle était seule alors... En route vers le manoir où elle et sa sœur vivaient depuis un moment -acheté grâce à ce magnifique boulot-, elle entendit le bruit métallique du couvercle d'une poubelle tomber au sol et se retourna, pour n'apercevoir qu'une ombre au loin.

— Oh... Il y a quelqu'un ?

Son air guilleret n'était pas normal quand on savait qu'elle venait d'ôter la vie d'une femme sans défenses en riant comme une malade. Enfin, Alice restait Alice, et même si elle possédait le prénom du cœur du Fushigi Yume, il allait sans dire que leurs centres d'intérêts ainsi que leurs caractères respectifs étaient bien différents... encore heureux ! »
Revenir en haut Aller en bas
 
{ Midnight's murder. — Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» Midnight Sun
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Plaidoirie pour un meurtre (Brief for Murder)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fushigi Yume :: 「Old」Archives-
Sauter vers: